Rencontres passées

"Plantes, insectes herbivores et génome"

Philippe Reymond

Lundi 2 juin à 18h00, Chêne de Napoléon - Dorigny

Les plantes sont attaquées par des insectes herbivores depuis des millions d'années. Elles ont par conséquent mis au point des mécanismes sophistiqués de défense qui leur permettent de détecter la présence d'un ennemi et de se défendre efficacement en synthétisant des composés toxiques et des signaux d'alarme. Au cours de l’évolution, certains insectes ont à leur tour développé des stratégies pour atténuer ou contourner les défenses des plantes. Ce phénomène s'est répété à de nombreuses reprises et serait à l'origine de la grande diversité d'espèces de plantes et d'insectes.

La conférence abordera les récentes découvertes sur les génomes des plantes qui nous permettent de mieux comprendre les dialogues chimiques et moléculaires qui régissent les interactions entre plantes et herbivores.

"Le sexe chez les plantes: un concept plein d'ambiguïtés"

John Pannell

Lundi 16 juin à 17h00, Jardin botanique de Lausanne

Qu'est-ce qu'une fleur ? A quel point contribuent-elles à la diversité génétique au sein d'une population ? D'ailleurs, pourquoi y a-t-il tant de formes, de couleurs, de tailles, si leur seul but est toujours le même : jouer un rôle dans la reproduction et transmettre leurs gènes à la prochaine génération ? Et pourquoi les plantes sont-elles presque toujours des hermaphrodites lorsque les animaux que nous connaissons le mieux ont habituellement deux sexes séparés ?

"Un génome pour répondre à des environnements divers"

Christian Fankhauser

Dimanche 22 juin à 15h00, Jardin botanique de Lausanne

L’apparence (phénotype) d’un individu dépend de ses gènes (génotype) et de l’environnement. L’effet de l’environnement sur le phénotype est particulièrement évident chez les plantes qui sont des organismes enracinés dans le sol, ce qui nécessite une capacité d’adaptation importante.

Au cours de cette présentation, nous verrons comment l’environnement et en particulier les conditions de lumière façonnent l’apparence des plantes.

"La notion d'individu: chimères, jumeaux, and co"

Alexandre Reymond

Lundi 30 juin à 18h00, Chêne de Napoléon - Dorigny

"Gènes et environnement: les deux sont importants dans notre développement et comportement"

Laurent Keller

Lundi 1 septembre à 18h00, Chêne de Napoléon - Dorigny

Un nombre croissant d’études montrent que les différences entre individus d’une espèce sont dues à des différences génétiques. Mais l’environnement joue aussi un rôle primordial et il est ainsi important de comprendre comment les gênes interagissent avec l'environnement si on veut comprendre toute la complexité et la variabilité des organismes.

Au cours de cette présentation nous verrons des exemples démontrant le rôle de notre environnement et gènes chez des organismes aussi variés que les fourmis, les plantes et l’humain.

"Du séquençage à l'étude du génome : l'utilisation et le développement de la bioinformatique"

Ioannis Xenarios

Lundi 8 septembre à 18h00, Chêne de Napoléon - Dorigny

Pour permettre l'étude des organismes, leur séquençage redéfini la notion d'espèce et d'individu. La présentation démontrera comment nous passons d'une grand nombre de morceaux de séquence d'ADN à un génome complet et quelle techniques de bioinformatique sont utilisées et développées pour permettre ce travail. Nous montrerons aussi la délicate intéraction entre biologie, informatique, calcul de haute performance et bioinformatique ainsi que de biocuration que nécessite les projets de séquençage du 21è siècle.

"Plantes, insectes herbivores et génome"

Philippe Reymond

Mardi 17 mars à 12h40, Uni Global Union - Avenue Reverdil 8, Nyon

Les plantes sont attaquées par des insectes herbivores depuis des
millions d'années. Elles ont par conséquent mis au point des mécanismes sophistiqués de défense qui leur permettent de détecter la présence d'un ennemi et de se défendre efficacement en synthétisant des composés toxiques et des signaux d'alarme. Au cours de l’évolution, certains insectes ont à leur tour développé des stratégies pour atténuer ou contourner les défenses des plantes. Ce phénomène s'est répété à de nombreuses reprises et serait à l'origine de la grande diversité d'espèces de plantes et d'insectes. 

La conférence abordera les récentes découvertes sur les génomes des plantes qui nous permettent de mieux comprendre les dialogues chimiques et moléculaires qui régissent les interactions entre plantes et herbivores.

"Du séquençage à l'étude du génome : l'utilisation et le développement de la bioinformatique"

Ioannis Xenarios

Mardi 24 mars à 12h40, Uni Global Union - Avenue Reverdil 8, Nyon

Pour permettre l'étude des organismes, leur séquençage redéfini la notion d'espèce et d'individu. La présentation démontrera comment nous passons d'une grand nombre de morceaux de séquence d'ADN à un génome complet et quelle techniques de bioinformatique sont utilisées et développées pour permettre ce travail. Nous montrerons aussi la délicate intéraction entre biologie, informatique, calcul de haute performance et bioinformatique ainsi que de biocuration que nécessite les projets de séquençage du 21è siècle.